Actualités des projets
Chantiers en cours

La restauration de la tour du guetteur, à la pointe de la Citadelle, a débuté!

Construite au 19e siècle pour abriter le veilleur chargé de repérer l’apparition d’incendies en ville, la tour du guetteur domine le confluent et le parlement wallon. Cette fonction a bien entendu disparu mais de par sa localisation et sa visibilité, cette construction représente bien davantage que ce à quoi elle était initialement destinée. Les murailles sur lesquelles elle est édifiée sont particulièrement visibles et témoignent de la richesse historique de la citadelle. Elles laissent en effet apparaître des tronçons antérieurs à la reconstruction hollandaise du 19e siècle. L’esplanade du guetteur a fait l’objet de fouilles en 1996-97, révélant les fondations de plusieurs maisons de chanoines qui desservaient la collégiale Saint-Pierre au Château. Cet espace revêt aujourd’hui un enjeu touristique important, avec les points de vue remarquables qu’il ménage sur la ville, le confluent et les divers paysages qui l’entourent.

A l’heure actuelle, la tour présente un état sanitaire inquiétant : des fissures sont apparues dans les maçonneries et de nombreuses vitres sont brisées suite à des actes de vandalisme. Les murailles sur lesquelles a été construite la tour présentent un état de conservation moyen à mauvais. Des filets y ont été placés pour assurer la sécurité des visiteurs. L’esplanade ne bénéficie pour le moment pas de réelle mise en valeur, une simple couche de dolomie a été installée et des plots de béton y empêchent le stationnement.
Cette zone emblématique nécessite donc une restauration et un réaménagement de ses abords afin d’offrir un espace public à la hauteur de ses qualités patrimoniales exceptionnelles.

Le projet de restauration de la tour du guetteur et réaménagement des abords porte sur :

  • la restauration de la tour du guetteur : réfection des maçonneries et menuiseries endommagées, stabilisation des parements et réfection des enduits intérieurs, restauration des carrelages encore existants. Travaux d’étanchéité de la plate-forme. Le mât du drapeau générant des contraintes sur les maçonneries, il est prévu de réaliser les renforts nécessaires. Etanchéisation des créneaux. Remplacement des châssis et de la porte au plus proche de la situation d’origine observée sur des vues anciennes. La tour n’est actuellement pas accessible au public et ne le sera pas non plus après sa restauration. Elle sera éclairée de l’intérieur dans le cadre du projet d’éclairage patrimonial du site, rappelant ainsi sa fonction première de vigie et renforçant son rôle emblématique actuel.
  • l’aménagement de l’esplanade incluant du mobilier de repos, des cheminements piétons, un dispositif d’éloignement des véhicules, ainsi qu’une zone d’interprétation permettant de comprendre l’organisation du château des comtes au Moyen Age

Le montant total des travaux est de à 250.776,84 euros TVAC.


L’aménagement des abords bénéficie d’un subside du Commissariat général au Tourisme, à hauteur de 57.586 euros.Le solde des travaux est quant à lui pris en charge par le Fonds Namur Capital, qui vise des projets contribuant à l’image de Namur comme capitale de la Wallonie.

La restauration de la tour du guetteur et de ses abords, endroit visible de toute la ville et de toutes les implantations administratives et politiques wallonnes, devrait se clôturer au printemps 2018. Une visite de chantier sera organisée ultérieurement.