La Maison de la Culture de demain

Rénovation à Namur

Fonction

Equipement communautaire

Etat du projet

En chantier

Affectation

Au sein du périmètre d'agglomération

Secteur

Public

Située au confluent de la Sambre et de la Meuse, la Maison de la Culture, première du genre en Belgique, a     été inaugurée le 24 mai 1964. Réalisé par Victor Bourgeois, en collaboration avec Jacques Colin, José Ledoux et René Péchère pour l’aspect paysager, ce lieu avait pour vocation de devenir un Centre de congrès aux dimensions cosmopolites. Le glissement des activités vers celles de Maison de la Culture s’est imposé dès la fin des années soixante, sous l’impulsion du mouvement lancé en France par André Malraux.

50 ans après sa construction, la Province de Namur a décidé de rénover le bâtiment pour l’adapter à l’évolution de sa vocation socioculturelle. De plus, la future Maison de la Culture devra répondre à l’attente des utilisateurs et du public ainsi qu’être mise aux normes actuelles de sécurité. Elle devra également participer à la valorisation urbanistique de ses abords immédiats, à la redynamisation du quartier du bas de la ville et à la reconquête des rives de Sambre.

Imaginée dès 1956, la construction démarre en  1958  et  le  bâtiment  est inauguré en 1964. Une aile supplémentaire devait être construite côté rue du Pont pour y installer une bibliothèque et lier le site aux vieux quartiers de la ville via un parcours piéton. Elle ne sera cependant jamais réalisée.

Le programme confié aux architectes était  de  combler  des lacunes à Namur en matière de salles de spectacles. Une salle de 500 personnes équipée pour l’accueil de congressistes avec traduction simultanée, un foyer, deux salles d’expositions, un hall pour la sculpture, des salles de réunions sont alors imaginées.

Le lieu est vite connoté élitiste avec son club «select», ses colonnes dorées, ses parements de bois précieux et son restaurant à la vue imprenable «Le Champeau». Celui-ci ferme finalement ses portes en 1972. La bibliothèque provinciale puis la Médiathèque, qui deviendra PointCulture, ont investi cet espace par la suite

La nécessité d’un nouveau visage pour la Maison de la Culture

En 2009, la Province de Namur, en concertation avec la Région Wallonne et la Ville de Namur, officialise sa volonté de réaliser le redéploiement et la rénovation du bâtiment. Au vu de l’ampleur des travaux, il est décidé de débuter par un marché de définition afin d’établir le programme de ce vaste chantier de rénovation. Cette étude est alors confiée au bureau d’architecture Style Architects, qui remet son étude finale dès 2012.

En 2015, un appel d’offres est lancé. Le marché de rénovation et d’extension de la Maison de la Culture est confié en 2016 à « Coeur de Ville », une émanation du groupe « Thomas&Piron » associé au bureau d’architecture « Samyn et Partners architects & engineers ».

Le projet s’articule autour de plusieurs lignes conductrices : la modularité des espaces, la qualité de l’architecture et son intégration urbanistique, une   attention   portée   sur la circulation dans le bâtiment et dans ses alentours, une  facilité d’accès aux PMR, une adaptation aux exigences techniques, de sécurité et environnementales .

L’objectif de cette rénovation et extension est de disposer d’un lieu de convergence qui rendra la culture accessible à tous. Le bâtiment aura quatre fonctions principales, interactives et conviviales :

  • La Maison de la Culture étendra ses services culturels, tant en matière de programmation qu’au niveau de l’accueil des associations. Une grande salle de spectacle (450 à 600 places), deux petites salles (120 à 150 places et 60 à 80 places), deux salles d’exposition, trois studios de répétition et d’enregistrement, des espaces de formation et d’ateliers, des résidences pour les artistes et un centre de documentation en arts seront construits ;
  • Un espace muséal sera dédié à l’art moderne et contemporain avec un focus particulier sur les artistes phares namurois : Henri Michaux et Evelyne Axell;
  • Le PointCulture de la Fédération Wallonie Bruxelles sera désormais installé en façade, côté rue Golenvaux ;
  • Des zones de détente seront également créées avec un restaurant brasserie, des bars, des boutiques et des espaces d’accueil.

Tout en respectant l’essence originelle et l’esprit de Victor Bourgeois, des touches de renouveau se sont glissées dans le projet : un étage supplémentaire, une extension à l’arrière qui permettra la liaison avec  la rue du Pont, des terrasses panoramiques et un bâtiment de forme cylindrique qui accueillera, en son étage, une salle de spectacle à configuration« cirque». Les abords du site seront également réaménagés, en particulier la liaison avec les bords de Sambre et l’exploitation de l’espace en zones de commerces, de convivialité et d’animation en plein air.

Le site de la Maison de la Culture hébergera :

  • Trois salles de spectacle (la salle actuelle réaménagée et agrandie ainsi que deux nouvelles salles);
  • Un espace muséal et des salles d'expositions temporaires;
  • Des espaces d'accueil et de convivialité;
  • Des résidences d'artistes;
  • Des salles de formation et d'animation;
  • Des studios d'enregistrement et de répétitions;
  • Des boutiques;
  • Un espace Horeca;
  • Des terrasses panoramiques et un jardin fleuri donnant sur la Sambre.

Maître de l'ouvrage : Province de Namur

Conception et réalisation : "Coeur de Ville", "Thomas & Piron" et "Samyn and Partners".

Pour en savoir plus : Province de Namur - 081/776 773 - accueil.culture@province.namur.be

Galerie photos

Etapes du projet :
En chantier depuis 2017