Parking de la Confluence

Nouvelle construction à Namur

Fonction

Equipement communautaire

Etat du projet

A l'étude

Affectation

Au sein du périmètre d'agglomération

Secteur

Partenariat Public-Privé

La Ville de Namur souhaite améliorer significativement l’accessibilité au centre-ville par la création de plusieurs parkings.

Trois parcs-relais sont en projet en périphérie : à Bouge, Erpent et, plus tard, sur Belgrade.

Cinq parkings en ouvrage sont envisagés au centre-ville :  Confluence (Grognon), Léopold, Rogier, Casernes et place du Palais de Justice.

Cette augmentation de l’offre de stationnement complète l’offre de transport en commun pour améliorer l’accessibilité au centre-ville au profit de tous les habitants et visiteurs : riverains, travailleurs, clients, touristes, …

Cette offre doit non seulement répondre à la demande actuelle, mais également future, dans le contexte notamment de la régionalisation et du rôle de Namur - Capitale : augmentation démographique, augmentation des surfaces de bureaux (publics et privés) et divers projets immobiliers de grande ampleur.

Le parking de la Confluence est le premier projet à être lancé. Il est également le seul projet de parking au sud du centre-ville. De ce point de vue, il est particulièrement stratégique et la Ville souhaite qu’il offre une capacité importante. Il doit répondre à la demande de stationnement de la clientèle du centre-ville et plus particulièrement de son centre historique et commercial. Ce parking doit également répondre à la demande des touristes et des visiteurs. Demain, ce sera encore davantage le cas avec les importants projets d’aménagement du site de la Confluence. Le parking sera également directement relié à Jambes par une passerelle cyclo-piétonne. Le parking pourra ainsi répondre également aux besoins de stationnement pour accéder en rive droite de Meuse. Il sera proche de la station du téléphérique (place M. Servais) reliée au site de la Citadelle qui fait l’objet de gros investissements de restauration et d’accueil touristique.

Le parking Confluence sera un ouvrage d'une capacité de 670 places.

Le parking sera confortable et fonctionnel :

  • emplacements bien larges  (206 pl. de 2,40m, 448 pl. de 2,50 m et 16 emplacements PMR de 3,30 m);
  • 20 emplacements pour les motos;
  • 53 emplacements gratuits pour les vélos;
  • rangées d’emplacements sans colonnes;
  • système de détection et de guidage vers les places libres;
  • 6 bornes de rechargement électrique;
  • local de consignes de 48 casiers.

Il sera également accessible et attractif : tarif de base de 2€/h et avec un maximum de 14,20€/jour, tarif réduit en soirée, forfait pour la nuit, formules d’abonnement, forfait touristique, tarification par quart d’heure pour la première heure.

Des écrans multimédias diffuseront de l’information touristique et des vitrines avec les découvertes archéologiques et une ligne du temps animeront notamment le passage sous voirie. 
Deux ensembles de sanitaires et toilettes publiques viendront complèter l'infrastructure. 
 

Des fouilles archéologiques seront organisées dans le cadre des travaux d’aménagement du site de la Confluence depuis mars 2017 avec une importante équipe (30 personnes dont une dizaine d’archéologues). Après 5 mois de fouilles préalables, l'équipe interviendra durant une année, dans le cadre des travaux du parking, suivant un planning et un phasage conçu de manière à limiter la durée des travaux et en procédant aux fouilles archéologiques nécessaires. Ces fouilles sont financées par la Wallonie, la Ville de Namur et le concessionnaire de parking.

Plus d'informations sur les fouilles sur le site de la Wallonie ou en contactant Mme Annick Mahin, coordinatrice FEDER à la Ville de Namur.

Galerie photos

Etapes du projet :
A l'étude depuis 2015