Quartiers en transition, projet Houyoux

Rénovation et Nouvelle construction à Saint Servais

Fonction

Mixte

Etat du projet

A l'étude

Affectation

Au sein du périmètre d'agglomération

Secteur

Partenariat Public-Public

Les quartiers de Bomel et de Saint-Servais sont en souffrance.

Situés derrière la gare, ils se sont appauvris et dégradés depuis la crise des années 70 qui a vu la fermeture de nombreuses activités industrielles et artisanales locales. L’habitat familial s’est fractionné.

Faute d’entretien, les lieux publics sont abandonnés, ce qui renforce encore le sentiment d’isolement et de repli sur soi des quelques 8000 habitants. 

Sur ce constat, deux comités de quartier ont interpellé la Ville de Namur qui a décidé d’inverser la tendance. 

En 2009, le Schéma directeur d’aménagement durable de Bomel et de Saint-Servais établissait un plan à long terme de revitalisation urbaine et sociale, destiné à redynamiser ces quartiers et à les ouvrir à nouveau sur le reste de la ville. 

En janvier 2013, la Ville de Namur et la Joie du Foyer décidaient de collaborer et de participer ensemble au concours lancé par la Région wallonne. L’objectif de ce concours était d’améliorer le cadre de vie des habitants des logements publics wallons, de tisser des liens entre les voisins, de relancer les animations socio-culturelles dans les quartiers, etc.

En repartant du Schéma directeur de Bomel et de Saint-Servais, le bureau AUPA a donc été mandaté pour réaliser un véritable plan d’actions destiné à revitaliser la zone située le long de l’axe Nanon-Industrie. 

Ce périmètre compris entre la cité sociale de Floréal et la cité sociale de Germinal, au milieu desquelles se situe l’ancien site industriel d’Asty Moulin, sera donc complètement réhabilité.

La finalité de l’opération est de renouer avec la qualité d’origine de la cité jardin conçue en 1960 pour Floréal, de rendre la fierté à ses habitants, heureux d’y vivre mieux et d’y accueillir une nouvelle population partenaire du renouveau tant attendu.

Ce projet se décline par conséquent sur tous les aspects de la vie en société et joue sur tous les leviers possibles.

Il concerne directement 2500 habitants dont 450 locataires publics.

Porté par la Joie du Foyer, avec l’appui de la Ville de Namur et de sa Régie foncière, en étroite collaboration avec la population, le projet est épaulé par de nombreux acteurs associatifs et privés. 

Aménagements de beaux espaces publics, interventions architecturales contemporaines, plan lumière novateur, construction de 31 logements basse énergie, travaux d’économies d’énergie impactant 257 foyers, aménagement des espaces publics, …. Voilà en quelques mots les défis lancé.  

Comme celui des Abattoirs de Bomel, le projet Houyoux à Saint-Servais a de profondes racines et entraînera un « effet domino » important, sur une échelle plus vaste que le premier périmètre subsidié. Il se fera en étroite collaboration avec la population. 

 

Galerie photos

Etapes du projet :
A l'étude depuis 2012