Restauration de la Citadelle – les murailles

Rénovation à Namur

Fonction

Equipement communautaire

Etat du projet

En chantier

Affectation

Au sein du périmètre d'agglomération

Secteur

Partenariat Public-Public

La Citadelle représente 50.000m²de murailles, s’étendant sur 4,5 km courant.

Pour gérer sur le long terme la maintenance et la restauration d’un ensemble aussi vaste et complexe, il était indispensable d’en dresser le bilan de santé approfondi, de définir et programmer les phases de restauration et leur budget.

Une fiche d’état sanitaire (sorte de diagnostic) fut donc réalisée, permettant de planifier les opérations en fonction de l’état de conservation et de dangerosité des murailles. Depuis cette planification, les chantiers se succèdent à bon rythme.

Les interventions consistent essentiellement en :

  • le démontage et le remontage des murailles instables ou dégradées, avec réparation ou remplacement des pierres trop endommagées ;

  • la restauration des parements conservés en place ;

  • des travaux de drainage et de stabilisation de l’ensemble ;

  • le déjointoyage/rejointoyage des parements.

 Le tout premier chantier avait bénéficié d’un subside du Gouvernement wallon à hauteur de 95% du montant total, en raison du classement de la Citadelle comme « Patrimoine exceptionnel de Wallonie ».

Pour les chantiers suivants, la Ville de Namur a obtenu un accord-cadre de 10 millions d’euros, c’est-à-dire un financement pluriannuel du Gouvernement afin de restaurer une partie de la citadelle.

Galerie photos

Etapes du projet :
En chantier depuis 2010